Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A la recherche d'un entrepreneur ? Demandez, contrôlez et comparez des offres

A la recherche d'un entrepreneur ? Demandez, contrôlez et comparez des offres

Le 07 septembre 2018
Mettez toutes les chances de votre côté : démarrez votre projet sur une bonne base en vous entourant de professionnels compétents. Comment les rechercher efficacement ? Comment contrôler leurs offres et les comparer ?


Dans de nombreux cas, les travaux ne nécessitent pas l’intervention d’un architecte. Dans tous les cas, vous êtes libre vous faire assister d'un architecte pour bénéficier de ses conseils et de son expertise. Dans la suite, nous envisageons le cas où il n’y a pas d’architecte.

Comment demander des offres à des entrepreneurs ?

D’abord, il est important de consulter plusieurs candidats et de leur donner à tous les mêmes informations : cela vous permettra de comparer leurs offres.

Ensuite, il est important que vous choisissiez ces candidats en fonction de leur activité : inutile de demander à un carreleur de réparer une toiture, même plate. Dans la même logique, il est inutile de presser un entrepreneur à participer : s’il renâcle dès le départ, autant le laisser à ses affaires. Vous considèrerez également la proximité géographique car les déplacements ont un coût et serez plus ou moins sensible aux recommandations de personnes de confiance.

Vous avez besoin de concret ? Demandez à voir les réalisations !

Mais restez prudents : les échecs ne sont jamais renseignés.

En cas de rénovation ou transformation, il est capital que tous les entrepreneurs effectuent une visite des lieux avant de faire offre : il n’y a pas d’autre moyen pour appréhender les difficultés d’accès et d’approvisionnement du chantier ainsi que les infrastructures existantes (l’électricité public, par exemple). En cas de construction, c’est également préférable car il y a toujours un contexte à protéger, même si la tâche de l’entrepreneur pourra être plus simple.

Enfin, il ne faut pas hésiter à réclamer des précisions aux entrepreneurs qui ont fait offre : tel travail est-il compris, que signifie tel poste au devis, à quoi sert tel autre ? Une fois l’engagement pris, il sera trop tard…

Les architectes considèrent habituellement qu’il faut trois à cinq offres complètes pour établir un comparatif valable. Le problème est qu’il faut habituellement entre quatre et huit semaines pour obtenir une offre et encore… à condition de relancer les candidats une à deux fois !

Comment contrôler et comparer les offres des entrepreneurs ?

Contrôler les offres

C’est assez simple :

·       Tous les travaux sont-ils compris ?
·       Comprenez-vous tout ce qui est écrit ?
·       Les opérations arithmétiques (additions et multiplications, généralement) sont-elles correctes ?
·       Le montant total est-il bien exprimé hors TVA et TVA comprise avec la précision du taux correct de TVA ?
·       Si vous avez exigez des précisions, telles que délai et durée d’intervention, sont-elles écrites ?

Chaque fois qu’il y a doute, question ou absence, vous demandez à l’entrepreneur de préciser et corriger pour que l’offre soit complète. Deux à trois semaines de délai sont un maximum à ce stade.

Après quelques semaines, vous rejetez d’office celles qui ne sont pas complètes : si les entrepreneurs n’ont pas répondu à vos questions avant les travaux, il y a peu de chance qu’un climat de confiance mutuelle s’installe !

Comparer les offres

Vous devez établir des critères qui vous aideront à effectuer votre choix :

·       Coût,
·       Proximité géographique,
·       Recommandation par une connaissance ou pas,
·       Recours à la sous-traitance ou pas,
·       Délai et durée d’exécution,
·       Impression lors du premier contact : ce doit être un critère accessoire !
·       Autre critères de votre choix

Le coût : le principe est celui du classement progressif, du moins au plus cher. Evidemment, si les offres n’étaient pas complètes ou que vous ne les compreniez pas parfaitement, cela serait une tâche impossible !

La proximité géographique : en-dessous de 30 km, ne faites pas de distinction. Au-delà, classez à 50 puis 70 kilomètres. Pour certains travaux spécialisés, les distances sont parfois importantes…

Les critères à deux possibilités (recommandation, sous-traitance) : le principe est celui du OUI – NON mais il faut établir ce qui est positif à vos yeux. Si vous ne souhaitez pas de sous-traitance, un classement positif sera NON.

Délai et durée d’exécution : classez en trois catégories maximum. Ce qui vous convient bien, ce qui est acceptable, ce qui ne vous convient pas.
 
Une fois que vous avez fait ce travail, il vous faut l’analyser en fonction des résultats de chaque critère : vous constaterez que rarement un seul entrepreneur est bien classé dans tous les critères !

La bonne impression

Lors du premier contact : c’est totalement subjectif ! L’entrepreneur vous donne à voir l’image qu’il choisit… et vous faites pareil. Des escrocs, il y en a aussi bien chez ceux qui commandent les travaux que chez ceux qui les exécutent mais tous ont un point commun : ils faisaient bonne impression.
Et pour cause : qui s’engagerait dans un travail avec une personne louche au premier abord !

Prochainement, nous verrons comment classer les offres et quelles sont les dernières vérifications à opérer avant de s'engager avec un entrepreneur.