Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réhabilitation d'un immeuble à appartements

Réhabilitation d'un immeuble à appartements

Le 06 février 2017
Réhabilitation d'un immeuble à appartements
valoriser un bien en effectuant des travaux d'isolation et d'efficience énergétique, c'est possible.

Qu’est-ce qu’une réhabilitation ?

En architecture, on parle de réhabilitation, pour qualifier les travaux qui visent à réaménager les locaux et améliorer les installations et le confort d’un bâtiment dont on conserve l’aspect extérieur.

En règle générale, les interventions sur le volume et son enveloppe sont de faibles importances : percement de baies, ouverture d’une cour, création d’une terrasse.


La situation d’origine

La parcelle est entièrement construite puisque plus aucun espace extérieur n’existe : les propriétaires précédents ont supprimés les deux cours intérieures sans permis.

A front de voirie, un volume principal renferme trois logements de qualité, bien équipés et en bon état.

En second rang, un volume secondaire renferme deux logements aux équipements vétustes. Le propriétaire précédent y a également aménagé illégalement trois studios inhabitables et devenus insalubres.


Le projet de transformation

Maintenir le volume principal puisqu’il n’a pas été dénaturé par les différentes interventions passées et que les logements qu’il renferme sont aux standards actuels. Parachever ses équipements.

Dans les cours intérieures, démolir les constructions précédemment réalisées sans permis pour ouvrir le volume secondaire sur l’extérieur (air et lumière).

 

Réhabiliter ce volume secondaire en deux logements :

au rez-de-chaussée, un logement accessible aux Personnes à Mobilité Réduite

aux étages en duplex, un logement familial de trois chambres

Cette transformation a nécessité de ne conserver que les façades, murs porteurs et planchers pour procéder à une réhabilitation compète. Tous les revêtements et appareils ainsi que toutes les installations ont été entièrement renouvelés.

 

L’efficience énergétique a constitué un des points fondamentaux du projet depuis son étude jusqu’à son achèvement puisqu’il était nécessaire de remplacer une bonne partie des installations.

L’isolation par l’extérieur a été privilégiée chaque fois que c’était possible ; dans les autres cas, des contre-cloisons ont été construites. L’isolation des sols est en polyuréthane projeté pour ses performances thermiques, tandis qu’une isolation de laine minérale garantissait un confort acoustique entre les logements.

Le chauffage des locaux et de l’eau sanitaire est assuré par des chaudières murales à condensation alimentées au gaz de distribution.

 

Pour l’ensemble, il a fallu inclure les protections passives demandées par les pompiers : portes coupe-feu, exutoire de fumées, extincteurs, éclairage et signalétique de secours…

Le phasage des travaux a permis une rotation des quatre locataires pendant la durée des travaux.

La touche finale a été la remise en peinture de la façade à front de voirie.

 

Au final, un bien valorisé

Les logements sont tous bien équipés, isolés et généreusement éclairés. Chacun dispose d’une façade extérieure et d’une façade sur cour intérieure.

La permanence des locataires depuis la fin des travaux est le meilleur témoignage de la réussite de l’opération immobilière.


FEVRIER 2017